COX (J.)


COX (J.)
COX (J.)

COX JAN (1919-1980)

Peintre belge de mère hollandaise et de père flamand, né à La Haye. Jan Cox fit ses humanités au Barleus Gymnasium d’Amsterdam. Il quitte la Hollande en 1936 pour se fixer à Anvers, où il rencontre Marc Mendelson, et suit pendant trois mois les cours de l’Institut supérieur des beaux-arts; de 1937 à 1945, il étudie l’art et l’archéologie à Gand. En 1945, il s’installe à Bruxelles; il est membre fondateur du groupe Jeune Peinture belge. Nommé professeur de peinture, puis directeur du département des Arts plastiques au musée des Beaux-Arts de Boston, Cox se fixe aux États-Unis de 1961 à 1974, avant de s’établir à Anvers. Simultanément dérivées de la démarche surréaliste et des schémas réducteurs opérés par l’expressionnisme flamand (Permeke, De Smet, Brusselmans), les œuvres produites par Cox fondent un ensemble éthéré, peuplé d’apparitions fantomatiques, de figures voilées, floues, légères, de songes chromatiques qui paraissent piéger les apparences dans un réseau figuratif acide, grinçant, moelleux, dilué, lequel semble relier l’inquiétude contemporaine au symbolisme des années 1880 (L’Iliade , suite de peintures et de sérigraphies, 1975).

Encyclopédie Universelle. 2012.